Grève en Guyane

jeudi 6 avril 2017
par  GA
popularité : 0%


Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
La Guyane, plus grand département français cumule :
- plus de 3000 enfants de 3 à 16 ans non scolarisés ;
- plus d’un tiers de jeunes en situation d’illétrisme ;
- 45% de chômeuses et chômeurs chez les moins de 25 ans (INSEE).


Cet abandon de la jeunesse comme de la population par les institutions a conduit à un mouvement social d’ampleur qui en quelques jours a déclenché la grève générale.


SUD Education Guyane s’est joint au mouvement dès son origine et s’investit sur le terrain des luttes (tenue des piquets, soutien logistique, participation à la construction des revendications).


Voici la plate-forme de revendications pour l’éducation portée par les syndicats :


1 - Infrastructures scolaires : plan de construction de 5 lycées (Maripasoula, Macouria, Saint-Georges, Matoury, Saint-Laurent) 10 collèges et 500 classes de primaire en utilisant les matériaux locaux.
Gratuité des transports scolaires et de la restauration en favorisant les produits locaux, fourniture de matériel pédagogique pour tous les élèves.


2 - Politique académique : Valider le principe de la mise en place d’une politique académique adaptée avec l’introduction officielle dès la rentrée prochaine de l’étude des langues maternelles, de l’histoire-géographie du territoire, des sciences en s’appuyant sur les structures technologiques, de recherche et de l’environnement naturel guyanais.
Mise en place d’un projet académique sur 5 ans avec gouvernance stable et au fait des réalités guyanaises.
CDIsation des contractuels et embauche de 400 ILM (Intervenants en Langues Maternelles).
Ouverture de filières en relation avec le développement (biodiversité, or, spatial, eau, sciences du vivant et du sol, langues…)


3 - Université : Construction du pôle de Saint-Laurent, création de 20 postes, versement automatique de la taxe professionnelle du CSG (Centre Spatial Guyanais) pour la formation continue.
Ouverture et stabilisation de filières en relation avec le développement.


4 - Désenclavement, construction de la route de Bélizon à Maripasoula pour l’accès de tous les élèves (écoliers, collégiens, lycéens et étudiants) à l’éducation.


Elle s’intègre à la plateforme unitaire inter-catégorielle qui est cours d’élaboration.


SUD Education Guyane demande à tous les syndicats SUD Education de soutenir, de relayer et de participer à l’amplification du mouvement actuel !